Le point sur le nécessaire pour la pêche en mer

La pêche est l’une des activités humaines les plus anciennes. Elle consiste à capturer des poissons et des éléments de la faune aquatique comme les crustacés ou les coquillages dans leur habitat naturel, à savoir la mer, l’océan, les lacs, les étangs, les mares ou les plans d’eau. Pour ce faire, de nombreux outils sont à la disposition des pêcheurs amateurs ou professionnels en fonction du milieu, du type de pêche ou de l’espèce recherchée. Petit tour d’horizon du matériel à utiliser pour pêcher en mer…

La pêche en mer « à la maille »

Le matériel de pêche en mer est très varié et dépend du pêcheur, du type de pêche, de l’espèce recherchée, de la zone géographique ou du bateau utilisé pour se rendre en haute mer. L’activité de la pêche s’encadre dans une réglementation qui favorise la protection de la biodiversité et des ressources marines, mais qui permet l’utilisation de nombreux outils pour faciliter la tâche aux pêcheurs. Tenant compte de ces faits, le code international a stipulé que pour garder les fruits issus de la pêche, il faut que les animaux capturés soient à la maille, c'est-à-dire qu’ils aient une taille minimale de capture.

Equipement pour la pêche en mer

La pêche en mer peut être professionnelle ou exercée à titre de loisir. Dans le premier cas, plusieurs techniques sont envisageables. La pêche peut se faire à l’aide de chaluts ou de dragues, une sorte de de grands filets tirés par les bateaux qui servent à capturer des poissons au passage du bateau. Elle peut également se faire avec des filets maillants ou avec des nasses ou des filets posés dans l’eau et tenus par des flotteurs. Pour pêcher des petits animaux comme les langoustes, il faudra opter pour la pêche aux dormants : les pêcheurs utilisent les filets dérivants ou les casiers, soit des pièges plus petits adaptés à la taille de ces animaux. Ils peuvent également utiliser la senne coulissante, un filet conçu pour encercler un banc de poissons. Ainsi, il est évident que la pêche professionnelle en mer nécessite un équipement et un navire adéquats au milieu marin et à l’espèce recherchée, sachant qu’en général, un bateaux est adapté à la pêche de plusieurs espèces et types de poissons.

L’évolution technologique appliquée à la pêche a permis la création d’outils pour faciliter les captures et améliorer le rendement que ce soit en contrôlant le train de pêche de façon électronique, ou avec des sonars, radars, bouées de localisation. Les plus avancés pourront s’aider des télécommunications par satellite. De même, l’apparition des engins trainants comme les chaluts de fond qui capturent les animaux à leur passage ou les filets tournants permettant d’encercler certains poissons optimisent grandement le rendement des pêcheurs qui n’ont pas à perdre du temps en attendant que ça morde. Egalement les filets maillants et les trémails sont des outils très appréciés des pêcheurs, tout comme les lignes et les palangres, sorte de filets constitués d’un fil auquel se raccroche hameçon et un leurre. Enfin, les petits pièges comme les nases ou les casiers sont très utiles pour pêcher d’autres espèces aquatiques comme les langoustes ou les huîtres.

En revanche, lorsqu’il s’agit d’un hobby, la pêche s’effectue souvent dans un petit bateau à l’aide de l’outil incontournable du secteur : la canne à pêche. La canne à pêche est un classique de la pêche. Ce bâton plus ou moins long à extrémité souple souvent en bambou ou en roseau sur lequel une ligne est montée est le symbole même de l’activité halieutique.