Débuter sa pratique de la pêche

Ça vous trotte dans la tête depuis quelque temps, mais vous pensez que ce n’est pas fait pour vous, que c’est trop compliqué. Rassurez-vous, la pêche est un loisir accessible à tous ! Découvrez dans cet article une source non exhaustive d’informations pour aborder ce loisir dans les meilleures dispositions. C’est parti…

Petite introduction à la pêche

Lorsque l’on commence à s’intéresser au monde de la pêche, on se rend vite compte que ce domaine est extrêmement vaste et qu’il comprend un très grand nombre de branches. Ainsi, que vous envisagiez une pêche en eaux vives, une pêche en mer ou une pêche en eaux stagnantes, il vous sera très utile de commencer par identifier le type de poisson que vous envisagez de pêcher, le type de matériel de pêche dont vous aurez besoin ou encore les étendues d’eau qui sont les plus accessibles dans votre région. Appât, leurre, canne, fil, hameçon, moulinet, plomb, flotteur... la première chose à faire est de se familiariser avec le vocabulaire de la pêche !

Le jargon de la pêche

  • Canne : longue perche, faite en fibre de verre, en carbone ou dans un matériau composite, qui est utilisée pour pêcher le poisson ;
  • Moulinet : dispositif mécanique conçu pour embobiner du fil à pêche. Les moulinets possèdent un système de freinage pour ralentir la course d’un poisson, une manivelle pour récupérer du fil et un pied qui est fixé au porte-moulinet de la canne ;
  • Fil : corde spéciale utilisée pour la pêche.  Le monofilament de nylon est le fil le plus populaire.  D’autres fils sont faits de matériaux différents comme les fibres tressées et le métal ;
  • Appât : un appât naturel ajouté à l’hameçon pour attraper du poisson ;
  • Leurre : un appât artificiel conçu pour attirer le poisson et muni d’hameçons ;
  • Hameçon : un dispositif en métal en forme de “J” avec un œillet à une extrémité à laquelle le fil est noué et une pointe à l’autre pour attraper le poisson ;
  • Plomb : un lest de plomb ou d’un autre métal, conçu pour faire caler un appât ou un leurre muni d’un hameçon ;
  • Flotteur : aussi appelés « flottes », ces dispositifs suspendent un appât loin du fond et indiquent une touche en calant lorsqu’un poisson prend l’appât ;
  • Touche : toute morsure d’un poisson qui prend le leurre ou l’appât.