Les différents types de pêche

Il est possible de distinguer deux grandes catégories de pêche, à savoir la pêche en mer et la pêche en eaux douces (rivières, lacs, étangs, barrages). En mer, les types de pêche, notamment halieutique, diffèrent en fonction du genre de navigation. Ainsi, plus la sortie en mer est longue, plus le navire devra être grand, équipé et bien adapté à la pêche en eaux profondes. Dans cet article, nous vous proposons un bref aperçu des principaux types de pêche en mer.

#1 La grande pêche

On appelle grande pêche toute campagne de pêche industrielle dont la durée dépasse les 20 jours. Seuls donc les grands chalutiers de pêche hauturière, les thoniers et les palangriers de 60 à 80 mètres sont adaptés à ce type de pêche. Certains de ces grands bateaux de pêche sont même équipés de manière à transformer directement le poisson. On peut dès lors parler de vraies usines flottantes qui emploient jusqu’à 50 personnes.

#2 La pêche au large

Appelée aussi pêche hauturière, la pêche au large mobilise des chalutiers de plus de 38 mètres, des chalutiers semi-hauturiers de 25 à 38 mètres et des navires artisans hauturiers de 16 à 25 mètres. L’équipage se compose le plus souvent de 5 ou 6 hommes. Une campagne dure plus de 4 jours sans dépasser 20 jours, la moyenne étant d’une dizaine de jours. Elle est pratiquée au large des côtes dans les zones poissonneuses où abondent merlu, morue et merlan. Après la capture, les poissons sont congelés à bord ou bien mis en glace dans les cales du navire en attendant d’être vendus frais au marché de la criée aux poissons.

#3La pêche côtière

Cette pêche artisanale concerne les sorties d’une durée de 1 à 4 jours, avec un équipage de 4 personnes seulement. Les navires mesurent moins de 16 mètres.

#4 La petite pêche

La petite pêche, ou « marée », est un autre type de pêche artisanale effectuée en une journée, en général le long des côtes, avec un équipage de 3 hommes sur des embarcations ne dépassant pas les 16 mètres.